voir par la fenêtre

Et quand on ouvrait le fenêtre ce terrain vague sous la pluie, l’odeur de l’essence qui montait avec les jours où la chaleur était écrasante une sorte de brume bleutée, métallique qui était devenue familière, qui avait pour elle la signification de ce qu’est une ville dans ces pays, une réunion  d’intérêts ou chacun espérait tirer sa carte marquée CHANCE du lot commun

Publicités

2 commentaires sur « voir par la fenêtre »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s