le vent de la parole [1947]

Le temps du poète
Le sang du poète
Le vent de la poésie

La couleur du poète
la douleur du poète
La valeur de la poésie

L’amour du poète
La cour du poète
Le jour de la poésie

On passe d’une pièce à l’autre, mais la maison de la poésie est vaste: que de recoins, de corridors de secrets, d’étages, de terrasses. Et la vue y est dégagée: le parc est grand vous pensez ! On sort: il y a des milliers d’étoiles dans le ciel, et puis d’autres maisons ailleurs, d’autres langues, d’autres tribus, d’autres temps.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s