spectacle [1950 Mazargues]

Il voit chaque jour la même scène, là dans sa chambre, ou parfois par la fenêtre vers le jardin: une sorte de spectacle de théâtre avec un cavalier jeune  » autour de 38 ans, très svelte  » et 3 personnages à pied. Parfois l’un d’eux s’absente. Le plus souvent ils parlent peu (on voit seulement des visages attentifs, on pressent que les lèvres bougent mais que disent-ils ?), frémissent, farandolent et virevoltent. Don Quichotte ? Des mousquetaires ? un cirque ? une foire du Moyen-Age ?

Parfois c’est une aimable danseuse, comme un courant d’air, un peu semblable aux esquisses d’Isadora Duncan par Bourdelle: flamme vive aux reflets de sucre rose, puis autre chose, oui tant et tant à voir par cet angle là …!

En a-t-il peur ? non: il sait que ce sont des spectres, mais néanmoins il tente souvent de s’en approcher et les voit alors disparaître.


Publicités

Un commentaire sur « spectacle [1950 Mazargues] »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s