carte postale [un stage de palefrenier à Saumur]

(…) Sophie chérie, je préfère largement ma solitude, alors ne comptez pas sur moi pour la journée du concours hippique: je déteste les chevaux quand ils dépassent la taille de la main que je tiens loin devant moi: une habitude d’enfance que j’ai gardée. Pourquoi ? je ne sais pas car j’aime l’odeur des étables, mais en dehors de souvenirs de chutes de poney quand j’avais dix ans, je dois bien reconnaître que c’est surtout la jalousie qui me gouverne: l’amour des jeunes femmes pour ces grosses bêtes intelligentes, l’espèce de sensualité brutale de leur relation, la tièdeur du cuir et les bruits métalliques des fers et des sangles,  etc. que faut-il de plus pour vous dire que le lien qui réunit les femmes et les chevaux est de nature sexuelle et rien de plus ? Il y a une histoire que j’ai entendue en 1938 à Venise: dans les quartiers nord, tout près de l’eau, les Vespiniani avaient un petit manège – à peine la taille d’une main ! – où tournait un minuscule cheval noir (du nom de « Délos » je crois), harnaché de cuir blanc et que paraît-il on sortait dans la ville pour les fêtes, la rumeur voulait que sa maîtresse le monte en pleine nuit, a cru bien sûr et pourquoi le taire, nue …!

Plus tard, cette même Madame V. aurait du être pendue pour collaboration avec les allemands, mais le témoignage d’une de ses domestiques (pendant des mois Gisella avait vu par la fenêtre un colonel SS avec bottes et képi venir, chaque matin, laper de la confiture de prunes ou des fruits de saison sur le ventre de la dame qui aimait cette sorte de repos tout en reconnaissant qu’elle ne « jouissait que par l’oreille, mais comme nous disons toutes, les hommes parlent si peu dans ces moments, hein caro mio ! ») lui sauva la mise: pour des italiens ridiculiser ainsi l’uniforme ennemi par des armes inhabituelles semblait bien plus héroïque qu’un attentat. Un peu plus et on la décorait. (…) (Paris 1952)

Publicités

Un commentaire sur « carte postale [un stage de palefrenier à Saumur] »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s