japon

prunus-serrulata.1300142588.jpg

Je suis revenu, me voici, arbre pour l’offrande de ta lumière. J’ai pris ma place, j’entre dans le Jardin, je suis dans l’espace de tes bras, au coeur de ton silence nourrissant. Dis moi: que sont pour nous deux les années ? une suite de présents, de présences, de visages ? Alentour passants et marcheurs paisibles, et toi vibrant tu fleuris, mais rien ne compte, tu ne parles pas et cependant je t’entends.


Tu es tout entier dans mon regard, ô tes boucles vibrantes, ô le geste de tes branches tendues vers la lumière. Ton coeur d’arbre, ta peau fine, tes cuisses d’écorce fragile, tes mouvements : générosité, ouverture, danse. A côté se tient un couple perdu en lui-même, s’agaçant, bavardeur, un gobelet de café en main; au dessus de toi les oiseaux picorant quelques pétales – quatre mésanges charbonnières, une grive, une tourterelle, deux étourneaux -; plus haut l’offrande d’un peu de bleu; et toi tu balances tes fleurs, jeunes filles en robes blanches, au parfum de vanille, de roses fraîches, lèvres rieuses.
Dessous ce panneau:

11932
– Prunus serrulata Lindl.
Gr.
sato-zakura
’shirotae’
Rosaceae

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s