mon cher Jean

p1430244.1298493168.jpg

Publicités

3 commentaires sur « mon cher Jean »

  1. @ lignesbleues: ce Jean vous parle donc ainsi ! Et il me semble que vous avez raison de voir les choses comme ça: un prénom est comme une couleur primaire, un signe, un sous-sol, il est offert d’une génération à l’autre; acte de mémoire sous seing privé, il est habitable. Le nom -où hélas, le plus souvent celui de la mère disparaît- vient après et précise les choses, mais il est aussi source de confusion, parfois d’a-priori parce qu’il dit un lieu, une origine régionale ou nationale, ou permet les jeux de mots. Il pèse plus lourd et parfois trop, à moins d’un nom de plume

  2. Etrange coïncidence, Serge : ce jour, j’ai beaucoup réfléchi à un prénom : Vincent, porté, déformé par un oncle, porté par un frère mort-né, et revendiqué comme un nom. Oui, tout cela a beaucoup d’importance. Mais aujourd’hui, on ne transmet plus beaucoup les prénoms…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s