ramures [Paris Gare de l’Est 1952 à L***]

” … si vous me permettez une comparaison, que votre langue soit, non ce panorama des cartes postales, mais une trouée, un aperçu entre les branches. Qu’elle donne à espérer, à penser plutôt qu’à posséder les joyaux du monde “.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s