RER

  • Elle est en face dans le wagon bondé, tête penchée vers la gauche, la main sur le portable, crispée sous la tombée des cheveux:   le luxe je dis pas on pouvait pas mais calme et volupté, hein, hein, dis c’est quand même pas la banque ça, hein Pierre hein … ça c’est toi, c’est nous   puis elle raccroche et claque l’engin:   connard !   et quand elle relève la tête on voit son grand sourire mouillé, radieux, souterrain.
Publicités

Un commentaire sur « RER »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s